Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

SONDAGE EXCLUSIF UPJ - TOLUNA * « Les Français, les nuisibles et les produits de protection », 85% des sondés se déclarent confrontés à un problème provoqué par des volants, rampants, punaises, blattes, rongeurs…

L’article 76 de la Loi EGALIM va prochainement entrer dans sa phase d’application. Plusieurs décrets sont annoncés concernant spécifiquement la possible interdiction de la vente en libre-service et ce, pour certains produits de lutte contre les nuisibles. C’est donc la raison pour laquelle l’UPJ a décidé d’interroger les Français, les 10 et 11 septembre 2019, sur cette relation subie avec ces « volants », « rampants », « punaises et blattes » ou autres rongeurs. Y sont-ils confrontés massivement ? De plus en plus ou au contraire de façon plus rare ? Détiennent-ils des solutions de lutte achetées dans le commerce ? Comment appréhendent-ils la possible restriction d’accès à ces produits ? Estiment-ils être suffisamment informés concernant leur bonne utilisation ? Car au moment même où les autorités s’apprêtent à mettre potentiellement sous clé de nombreux produits permettant aux Français de lutter contre plusieurs espèces pouvant nuire à leur santé ou à l’environnement, n’est-ce pas faire prendre un risque à tous en mettant à mal l’hygiène publique ?

85% des Français se déclarent confrontés à un problème provoqué par des nuisibles

Ayant un impact direct sur la salubrité d’un logement ou entraînant un inconfort régulier ou exceptionnel, les nuisibles sont très largement présents dans le quotidien des Français. En effet, 85% des Français déclarent avoir été confrontés aux moustiques, moustiques tigres, frelons, guêpes, cafards, punaises rats ou souris... Plus précisément, plus d’un quart des interrogés (28%) ont eu à y faire face de manière régulière, voire très fréquente.

Le chiffre de ces Français devant batailler jour après jour avec les nuisibles atteint même 1/3 de la population d’Ile-de-France et grimpe à 38% en Occitanie pour atteindre 41% en région Sud-PACA, sans parler des départements, régions et collectivités d’outre-mer qui subissent régulièrement des pressions d’insectes nuisibles extrêmement préoccupantes.

Les « volants » au premier rang

Indéniablement, les insectes volants arrivent en tête de ces « indésirables avec lesquels les Français ont maille à partir ». Saison oblige, les moustiques et moustiques tigres sont cités par 56% des sondés quand les frelons et guêpes occupent la deuxième place de ce classement avec 22%. Même si ces deux espèces de nuisibles représentent une confrontation saisonnière, il est important de rappeler que cette période peut occuper plusieurs mois dans l’année. Puis arrivent rats et souris avec 12% et cafards, blattes et punaises avec 10%.

Au niveau régional, on observe sans surprise que les moustiques occupent une place prépondérante en Sud-PACA (72%) et en Occitanie (70%). Mais, l’Ile-de-France est loin d’être épargnée avec 62% des interrogés les plaçant en tête, 6 points devant la moyenne nationale.

S’agissant des frelons et des guêpes, la Normandie et le Grand-Est semblent être les plus touchés avec respectivement 45% et 38% des habitants de ces régions déclarant y être confrontés. Par ailleurs, l’évolution de la présence des nuisibles lors des 5 dernières années est ressentie par 60% des Français et même 71% en PACA, 69% en Occitanie, et 64% en Ile de France.

L’indispensabilité des produits de protection, un acquis pour les Français ?

Si la « pression nuisibles » est incontestablement ressentie et son évolution constatée par une majorité de Français, il est logique que 68% des interrogés déclarent disposer actuellement de produits de lutte (aérosols, appâts, prise électrique...) au sein de leur domicile contre les volants, rampants et rongeurs.

En outre, les récents faits d’actualités concernant de graves conséquences sur la santé humaine incitent chacun à disposer les moyens de lutte permettant d’éviter ou de réduire le risque d’une piqûre de frelons, d’une invasion de rongeurs ou d’attaques régulières de moustiques potentiellement porteurs de maladies.

Si toutes ces espèces occupent désormais l’ensemble du territoire, certaines régions dépassent largement le chiffre national de 68% concernant la possession des produits de lutte. En tête de ce classement, l’Occitanie avec 74%, la région Sud PACA et la Bretagne avec 73% et la Bourgogne-Franche-Comté (72%).

Alors même que l’application d’une possible interdiction de vente en libre-service de ces produits n’a pas encore émergé dans l’esprit de tous, près d’1 Français sur 2 (48%) se déclarent inquiets par cette mesure. Dans certaines régions, cette inquiétude est encore plus vive avec 56% en Bourgogne-Franche-Comté, 55% en Occitanie et 54% en Ile-de-France.

Produits de protection contre les nuisibles, besoin d’un conseil sur les usages ?

Alors oui, les Français détiennent et utilisent aérosols, appâts et prises électriques contre moustiques, frelons, guêpes, rongeurs et rampants ! Rien de très étonnant à cela au regard du développement de certains nuisibles. Et pourtant, face à ce constat d’exposition des populations, la réponse des autorités consisterait à mettre ces produits sous clé pour que chaque consommateur fasse appel à un vendeur capable de lui prodiguer les bons conseils d’utilisation avant de lui vendre le produit nécessaire.

Mais qu’en pensent les premiers concernés, les Français ? Leur réponse tient en deux chiffres : 59% estiment que la consultation obligatoire d’un vendeur n’est pas nécessaire pour l’achat de ces produits dans la mesure où 91% déclarent savoir que l’ensemble des informations utiles à la bonne utilisation du produit se trouve sur ... son emballage !

Pour Lionel ORCEL, Président de l’UPJ : « Ces chiffres posent une réalité à laquelle nous sommes tous confrontés, à savoir l’intrusion de nuisibles dans notre quotidien. Si dans certains cas, nous pouvons juger qu’il s’agit de situations d’inconfort, il ne faut pas négliger les faits de plus en plus graves et récurrents liés à notre cohabitation forcée avec des espèces dont la présence est potentiellement dangereuse. De fait, il est essentiel de bien peser, non pas uniquement la balance bénéfice-risque des produits de lutte, mais bel et bien celle de l’absence éventuelle de solutions efficaces de lutte.

En effet, en restreignant l’accès de tous à des produits que nous estimons de première nécessité, les autorités exposent potentiellement les Français à des phénomènes d’accroissement de populations de nuisibles dont elle n’a pas mesuré les conséquences et au nombre desquelles on peut citer par exemple l’invasion de tout le territoire métropolitain par le moustique tigre et le frelon asiatique, les infestations de plus en plus fréquentes de rongeurs... ».

À propos de l’UPJ :

  • L’UPJ, Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics, est l’association professionnelle de référence du jardin et des espaces publics. Créée en 1944, l’UPJ regroupe aujourd’hui 26 sociétés couvrant les domaines des produits de protection des plantes (dont le biocontrôle), des amendements, des supports de culture (terreaux), des engrais, des biostimulants et des biocides.
  • La mission première de l’UPJ est de sensibiliser les jardiniers professionnels et amateurs à un jardin responsable. Un jardinage responsable passe par l’utilisation de produits d’entretien et de soins de jardin adaptés, à la bonne dose, au bon moment, et dans le respect de la santé et de l’environnement.
  • L’UPJ prône la coexistence intelligente entre les produits de synthèse, les produits naturels et les techniques complémentaires dans la gestion des espaces verts ou dans les pratiques de jardinage. Cette association professionnelle est, de longue date, un partenaire engagé auprès des pouvoirs publics et de l’ensemble des parties prenantes 

* Sondage Toluna – Harris Interactive réalisé les 10 et 11 septembre 2019 auprès d’un panel représentatif de 1 056 Français (Méthode des quotas).

Source : UPJ-Union des entreprises pour la Protection des Jardins et des espaces publics

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 15 octobre 2019 12:15

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

A propos de Secteur-Vert :

Créé en 2010, SecteurVert.com "le site 100% Jardin & Espaces Verts" est LE 1er portail d’information multimédia qui s’adresse non seulement à l'ensemble des professionnels du jardin, du paysage et de la distribution mais aussi à tous les consommateurs ! Une offre éditoriale à 360° unique, complète et originale à la fois pour les :
Utilisateurs Professionnels,
• Distributeurs et Revendeurs,
Jardiniers Amateurs.

 

 

 

5 Sites Web Secteur-Vert !

Vous êtes un utilisateur professionnel du paysage, un distributeur spécialisé jardin-motoculture ou bien un simple particulier passionné de jardinage ?

Les Nouveaux Tweets...

https://t.co/YeopyJ1b3T https://t.co/X45u6x9YMi
https://t.co/dM7nfAoYic https://t.co/zkAd4ufG8A
https://t.co/huTCE2BIso https://t.co/lewlHBxTYt
https://t.co/hhztjc3kFc https://t.co/CTIJ2XHMfV
Follow Secteur Vert on Twitter
Création site internet agence web paris Formation en alternance Commerce de gros desherbant selectif gazon